Comparatif 2018 des meilleurs ventilateurs processeur – Test et Avis !

Le ventilateur processeur est un élément absolument indispensable dans un ordinateur. Il va permettre de garder le cœur de votre PC à bonne température, pour éviter qu’il ne s’abîme, et que sa durée de vie soit réduite. Si autrefois ce type de ventilateur n’était pas toujours indispensable, les CPU nouvelle génération, plus puissante, réclament un système de refroidissement efficace. 

Les fabricants sont nombreux, et il n’est pas toujours évident de faire le tri parmi l’ensemble des références que l’on trouve sur le marché. Je vous propose donc ici une sélection de ventirads sérieux, qui ont déjà fait leurs preuves, et qui contentent la grande majorité des utilisateurs.

Tableau comparatif des meilleurs ventirads en 2018

 Be Quiet ! Pure Rock SlimCooler Master Hyper TX3 EvoArctic Freezer 13Cooler Master Hyper 212XCooler Master Hyper 212 EVO
be quiet pure rock slim testCooler-Master-Hyper-TX3-EVOartic freezer 13 avisCooler Master Hyper 212X-avisCooler Master Hyper 212 EVO-avis
Diamètre du ventilateur92 mm92 mm92 mm120 mm120 mm
Débit d'air 59,38 CFM43,1 CFM61,8 CFM54,65 CFM66,3 CFM
Bruit 24,4 dB30 dB24,4 dB27,2 dB36 dB
Durée de vie 80 000 heures 80 000 heures 100 000 heures 160 000 heures 40 000 heures
Prix €€€€€€€€

Avis / Tests des meilleurs ventilateurs processeur en 2018

Be Quiet ! Pure Rock Slim : Le top à petit prix

be quiet pure rock slim testIdéal pour les petits boîtiers, ce ventirad est un modèle du genre. Il ne possède pas une compatibilité exceptionnelle, et il faut donc bien vérifier qu’il s’adapte à votre machine, mais si c’est le cas, alors vous ne saurez pas déçu du résultat. L’installation, que ce soit sur Intel ou AMD se fait très simplement, et on apprécie la pâte thermique pré-appliqué qui nous fait gagner un peu de temps. Deux tiges en métal permettent au ventilateur de s’accrocher facilement au dissipateur, c’est simple et efficace.

Les pales striées du ventilateur tournent entre 600 et 2000 tours minutes, avec un débit d’air vraiment impressionnant pour un si petit modèle. Ça ventile fort et sans faire de bruit. Même à pleine puissance, le ventilateur reste discret. La qualité de fabrication est très sérieuse, et la durée de vie devrait être très longue. C’est donc un sans-faute, et si ce ventirad peut se monter sur votre ordinateur, alors vous auriez tort de vous en priver. Le Be Quiet ! Pure Rock Slim est en plus vendu à un prix très compétitif.

Be Quiet! Pure Rock Slim

Compact, performant, silencieux, et pas cher !


Cooler Master Hyper TX3 Evo : Petit prix et belles performances

Cooler-Master-Hyper-TX3-EVOPossédant une belle compatibilité notamment grâce à son montage multi-socket, ce ventirad va s’adapter à la plupart des machines, aussi bien sur AMD que sur Intel. L’installation est très simple grâce au système push-pin qui permet de tout mettre en place en quelques minutes. Selon votre configuration et votre carte mère, ça peut prendre un peu plus de temps, mais ça ne sera jamais compliqué. La qualité de fabrication est très sérieuse, et le fabricant promet jusqu’à 40 000 heures d’utilisation. Pour le prix, c’est très bien.

Le refroidissement est efficace, avec un débit d’air satisfaisant pour un petit ventirad. Le processeur restera donc à bonne température et c’est bien l’essentiel. Côté du bruit, ce ventilateur processeur est presque inaudible lorsqu’il tourne à 800 tours minute, et on l’entend un peu quand les pales font u 2 200 tours minutes. Le confort sonore est donc bon, même si on a déjà vu plus discret. Quoi qu’il en soit, pour le prix, les performances de ce Cooler Master Hype TX3 Evo sont tout à fait satisfaisantes.

Cooler Master Hyper TX3 Evo

Un ventirad à petit prix, très performant !


Arctic Freezer 13 : Un excellent rapport qualité prix

artic freezer 13 avisToujours à moins de 30€, ce ventirad est une petite merveille de performances. Son principal défaut est son manque de compatibilité. Il s’adapte à un nombre assez réduit de systèmes, même s’il sera généralement compatible avec le matériel que l’on trouve chez la plupart des gamers. L’installation s’avère plutôt simple, et le fabricant peut envoyer gratuitement des fixations pour s’adapter à certaines configurations particulières. On retrouve ici la pâte thermique pré-appliquée toujours très pratique.

Les performances sont excellentes, les pales blanches bien incurvées offrent un débit d’air assez étonnant. Ça souffle réellement fort et les ailettes diffusent parfaitement le froid sur le processeur. Ce dernier est donc parfaitement protégé de toute surchauffe. Puissant mais bruyant ? Pas du tout ! Ce ventirad se montre en plus très discret, même lorsque les pales atteignent les 2 000 tours minute. Si votre PC est compatible, alors n’hésitez pas. Vous ne regretterez pas l’achat de cet Arctic Freezer 13.

Arctic Freezer 13

Un ventirad pas cher mais très costaud !


Cooler Master Hyper 212X : De grosses performances

Cooler Master Hyper 212X-avisC’est un beau bébé avec prés de 600 grammes et une hauteur de presque 16 cm, ce qui est plutôt imposant pour un ventirad de 12 cm de diamètre. Cela dit, si votre boîtier est assez grand, alors la compatibilité ne devrait pas poser problème. En effet, la plupart des plateformes AMD sont compatibles et pour Intel c’est presque une compatibilité totale. L’installation est relativement simple sur les deux formats, et le système en « ciseaux » se met en place très simplement. La pâte thermique est fournie, mais il faudra l’appliquer soi-même.

Au niveau des performances, c’est un modèle qui fait vraiment le job. Le débit d’air est très important, et le dissipateur récupère bien le froid pour le transmettre au processeur. Ce dernier va alors toujours rester à bonne température, même si votre machine tourne à plein régime. Malgré une puissance conséquente, le bruit reste bien contenu. Même à 2 000 tours minute, on ne dépasse jamais les 28 décibels. C’est une belle performance. La durée annoncée est de 160 000 heures… Autant vous dire que ce sera le dernier ventirad de votre bécane. Pour le prix, ce Cooler Master Hyper 212X est vraiment un monstre.

Cooler Master Hyper 212X

Un ventirad durable, performant et silencieux !


Cooler Master Hyper 212 Evo : Une bonne alternative

Cooler Master Hyper 212 EVO-avisUn peu plus ancien, ce ventirad va s’adapter à de très nombreux systèmes, aussi bien chez Intel que chez AMD. Sa mise en place ne devrait pas poser de problème et on apprécie son système à ciseaux qui s’adapte à la plupart des tailles. L’ensemble est en aluminium et cuivre, on trouve très peu de plastique, c’est forcément rassurant. L’installation ne prendra que quelques minutes et il faudra appliquer la pâte thermique fournie. Rien de bien complexe cela dit.

Au niveau des performances, c’est un ventilateur processeur qui a déjà fait ses preuves, et on sait qu’il souffle fort et qu’il refroidit très efficacement. Le débit d’air est impressionnant, et le processeur ne devrait donc jamais se plaindre de températures élevées. Au niveau du bruit, il est en revanche plus bruyant que les modèles cités au-dessus. Cela dit, même à pleine puissance, il ne dépasse pas les 36 décibels. Pour de nombreux utilisateurs, ce ne sera pas un problème.  Le Cooler Master Hyper 212 Evo a déjà séduit de nombreux gamers.

Cooler Master Hyper 212 Evo

Un bon ventirad pas cher, qui a fait ses preuves !


Un ventilateur processeur, c’est quoi ? Comment ça marche ?

On le connaît plutôt sous le nom de ventirad ou de ventilateur CPU. Il est un composant absolument indispensable au bon fonctionnement du processeur. Il se compose d’un dissipateur généralement en aluminium, et d’un ventilateur. Le ventilateur accélère le flux d’air sur le dissipateur, qui reste plus froid et qui transmet cette fraîcheur au niveau du socket et du processeur.

À la base du dissipateur, on retrouve le caloduc, qui a pour effet d’absorber la chaleur du processeur, et de la conduire vers un espace ventilé. Le flux d’air du ventilateur amène donc de l’air frais pour refroidir, et le caloduc dirige la chaleur pour l’évacuer.

Le caloduc et la capsule du processeur font contact de métal à métal, et la chaleur s’évacue par conduction. Cependant, le contact métal à métal, même avec des surfaces bien polies par les fabricants, n’est jamais optimal. Il y a toujours un peu d’air qui passe, ou même des objets microscopiques qui gênent la conduction. C’est pour cela qu’on utilise une pâte thermique, qui sert finalement de liant entre les deux matériaux. Elle permet de ne plus laisser d’air entre les deux conducteurs.

Pourquoi changer de ventirad ?

Le processeur est toujours fourni avec un ventirad d’origine. Il est généralement correct pour refroidir le CPU, à condition de ne pas augmenter les performances de notre machine. Ainsi, la marge de manœuvre de « l’overclocking » est totalement nulle. Avec un ventilateur processeur plus performant, on pourra aller chercher de la puissance supplémentaire.

Le ventirad d’origine est également bruyant. C’est pour gagner en confort d’utilisation que de nombreux utilisateurs le remplacent presque immédiatement. Le modèle d’origine est également plus fragile, et l’usure le rend plus bruyant. On devra donc quoi qu’il arrive le remplacer au bout de quelque temps. On conseille généralement de le remplacer au maximum au bout d’un an.

Comment choisir son ventilateur processeur ?

La première chose à faire et choisir son ventirad en fonction du matériel que l’on possède. Les ventilateurs CPU sont conçus pour s’adapter correctement à certains types de socket, et ils seront incompatibles à d’autres. Le fabricant vous annonce avec quels systèmes le ventirad est compatible, la recherche est donc plutôt rapide.

Il faut ensuite vérifier le TDP ou « Therminal Design Power ». C’est une valeur exprimée en Watts que l’on trouve sur les fiches techniques du processeur et de ventirad. Cette valeur nous donne l’enveloppe thermique nécessaire au CPU. Plus le TDP est élevé, et plus le système de refroidissement devra être important.

Ensuite, il va évidemment falloir vérifier les dimensions du ventirad pour qu’il rentre correctement dans le boîtier, sans par exemple sacrifier des barrettes de mémoire RAM. On trouve des ventilateurs CPU de différentes tailles, que ce soit pour les gros ordinateurs imposants ou les bécanes plus discrètes.

On va ensuite contrôler le débit d’air, les solutions d’installation et bien sûr les décibels que fait le ventirad lorsqu’il tourne. Il est évident que du matériel silencieux est forcément plus agréable à utiliser. Cependant, il faudra parfois faire quelques choix, selon l’utilisation que l’on fait de notre ordinateur et des réels besoins en terme de refroidissement. Selon notre budget, on choisira donc un ventirad plus ou moins puissant et plus ou moins bruyant. Découvrez en cliquant ici, mon guide d’achat complet sur comment bien choisir son ventilateur CPU.

Comment entretenir son ventirad ?

En informatique, la chaleur est l’une des principales cause de panne. Remplacer le ventirad d’origine et mettre un système plus efficace, c’est bien, mais il faudra l’entretenir. C’est le meilleur moyen d’anticiper les problèmes et de protéger efficace tout notre matériel.

La poussière va forcément finir par s’accumuler dans les ventilateur et il est donc nécessaire de le nettoyer régulièrement. Personnellement, je nettoie l’intérieur de mon ordinateur tous les mois (ou presque). Je pense que c’est mieux que d’attendre que la poussière ne créer de la crasse, qui sera bien plus difficile à faire partir.

Pour le ventirad, la bombe à poussière n’est pas adaptée, elle va envoyer les particules poussiéreuses partout dans le boîtier et au final ça ne sert à rien. On démonte donc le ventilateur et son radiateur, on les sépare et on les frotte à l’aide d’un chiffon propre. Pour les zones les plus inaccessibles, j’utilise des pinceaux de différentes tailles, notamment pour les pales du ventilateur et pour les ailettes du dissipateur.

On peut se servir d’alcool pharmaceutique pour nettoyer les pales du ventilateur si ces dernières sont vraiment sales. Ensuite, je passe un coup de bombe sèche sur le socket afin d’éliminer les traces de poussière.

Au final, entre le moment où je commence à démonter le boîtier, et le moment où je le referme, je n’ai passé que 10 minutes environ, en prenant mon temps. Pour les cochons qui n’ont pas entretenu leur ventirad de l’année, ça sera forcément un peu plus long.